banniere
   

Les Brandons

Maison d'enfants à caractère social à Moret-sur-Loing

On parle encore des sœurs salésiennes de Don Bosco en Seine et Marne PDF Imprimer Envoyer
On parle encore des sœurs salésiennes de Don Bosco en Seine et Marne

Ce samedi et dimanche 24 et 25 septembre 2011, la ville de Morêt-sur-Loing était en fête.

Fête 1900


La ville de Morêt-sur-Loing est célèbre â la fois pour ses constructions, son histoire artistique et culturelle et img_0313particulièrement la présence de nombreux peintres du mouvement impressionniste, notamment Alfred Sisley. Chaque année la ville fête la Belle Epoque et s'habille de ses habits 1900. Le programme de cette année 2011 est impressionnant avec la participation de nombreux peintres venus aussi bien de Paris que de la région. Plusieurs groupes de théâtre ; la reconstitution d'un mariage 1900, celle d'une classe de certificat d’études. Nombreux défilés, scènes de théâtre de la Belle Epoque y compris dans la rue. Expositions. Combats divers. Promenades en calèche- Un grand manège de Chevaux de bois était aussi installé sur la grande Place de la Maine.

Mais aussi, au moins une cinquantaine de stands tout au long de la rue principale qui traverse la ville en ligne droite d'Ouest en Est et se termine après le passage sous les remparts et franchit le Loing.


Cette année, en plein centre de la ville, tout contre la Mairie, un stand était ouvert sous le nom du Foyer Les img_0308Brandons. Huit panneaux, à la fois très simples mais clairs, précis et significatifs présentaient le Foyer, son Projet Educatif et l'organisation de la vie des 18 jeunes de 14 à 18 ans qui s'y trouvent, scolarisés en Collèges, Lycées, Ecoles professionnelles et en stages dans la région.

Et nous avons parlé des sœurs salésiennes et de Don Bosco à ce stand ! Pourquoi ? Si aujourd'hui, il n'y a plus de salésiennes ni de salésien (il y en a eu un jusqu'en 2007) travaillant dans ce Foyer ce sont les sœurs salésiennes et des amis de Champagne sur Seine, organisé en Association (Loi 1901) qui ont eu l'audace de créer ce Foyer d'adolescents en 1977. Et l'on peut constater que demeure un certain esprit issu du Projet Educatif et de l'action des sœurs fondatrices au départ de 1 "histoire du Foyer.

C'est à Champagne sur Seine, dans la Maison d'enfants des Pressoirs du Roy que la Fondation Cognacq-Jay, en 1953, avait confié aux religieuses salésiennes la direction d'une Maison d'Enfants à caractère social : 50 enfants de 6 à 12 ans. Un prêtre, lui aussi religieux salésien de Don Bosco y demeure avec elles. A partir de 1970 un autre religieux salésien, les rejoindra pour un suivi psychopédagogique de chaque enfant. Les Sœurs vont peu à peu développer une pédagogie dynamique et respectueuse de l’enfant et travailler à leur insertion sociale. Véritable révolution l’institution ferme ses classes en interne et tous les enfants sont inscrits a l'Ecole Publique de Champagne sur Seine. Ils sont aussi pris en charge par la paroisse locale pour leur formation chrétienne. Des « suivis » adaptés sont évidemment offerts aux enfants qui ont plus de difficultés que les autres. L'âge limite de 12 ans est alors porté à 14 ans de manière à assurer une scolarité à peu près cohérente.

Après avoir passé ainsi leurs années d'enfance en relation avec les écoles locales et donc en relation avec les jeunes du secteur, les jeunes de 14 ans demandèrent en toute logique d'équilibre, à rester sur Champagne. D'où le Projet d'ouvrir un Foyer pour ces adolescents. Cette extension est d'abord refusée par la Fondation et la Direction de l'Action Sociale. Mais il sera tout de même ouvert en 1977 grâce à la volonté, l'esprit d'initiative et l'audace des religieuses salésiennes soutenues par leurs amis du secteur qui fondent une Association (Loi 1901). Des prêts et des dons permettront l'achat d'une maison située en pleine ville de Champagne Sur Seine. Sitôt ouverte et inaugurée  par Monsieur Simmer, le Maire de Champagne sur Seine, l'extension est finalement acceptée par la Fondation et la Direction de l'Action Sociale. Au Foyer est donné le nom des « Brandons », du nom d'un lieu-dit proche de la maison. L'éducation n'est-ce pas « allumer » les feux de la pensée, des sentiments, des relations pour voir clair et diffuser un peu de chaleur ? Une petite équipe éducative est créé pour animer le Foyer.

En 1980 les sœurs salésiennes quittent la Maison des Pressoirs et installent la communauté à proximité du Foyer. Seul un salésien de Don Bosco continuera de travailler dans l'équipe éducative du Foyer comme psycho¬pédagogue. Il y restera jusqu'en 2007.

img_0311En 1999, pour des raisons sérieuses, la vieille maison de Champagne nécessite des réparations et même quelques transformations importantes ! Impossible de rester sur place ! L'Association décide d'acheter à Moret Sur Loing un ancien hôtel restaurant situé à la sortie de la ville. Le site est idéal pour recevoir des jeunes et assez proche des institutions scolaires et des transports. L'aménagement de ces nouveaux lieux se fait sans difficulté. C'est en octobre 2000 que les jeunes intègrent leur nouveau Foyer de Moret
Sur Loing.

Aujourd'hui, 25 septembre 2011, le Foyer compte toujours 18 jeunes. L'équipe éducative ainsi que le personnel de Service continuent leur travail éducatif, assez fidèle à l'esprit hérité des premières équipes, spécialement celles des sœurs salésiennes de Don Bosco. Le Foyer est toujours sous la responsabilité de l'Association fondée en 1977, association dont le Conseil d'Administration se réunit plusieurs fois par an et son Assemblée générale, une fois l'an comme l'exige la Loi. C'est le Président de l'Association et son Conseil d'Administration qui nomment le Directeur ou la Directrice du Foyer : actuellement Bernadette Duarte.

La fête est finie» mais elle laisse des traces et beaucoup de lumière !
Nous ne savions pas quel accueil serait fait à notre stand du Foyer Les Brandons ! Il fut assez surprenant et merveilleux !

Il est vrai que le Président de l'Association a passé presque ses deux journées entière près du stand, la Directrice du Foyer aussi, ainsi que trois anciens Présidents ! Sans oublier quelques membres de l'équipe éducative ! Même quelques jeunes du Foyer l'ont honoré de leur passage ! Finalement, il y a bien eu quelques centaines de personnes à s'arrêter, certaines, évidemment plus intéressées que d'autres par l'action éducative des éducateurs.

Et puis, en plus de ces visiteurs anonymes, il y aura une surprise et celle-ci remplira de joie les responsables du stand ! Plusieurs anciens du Foyer et même un ancien de la Maison des Pressoirs du Roy sont passés au stand. Bonnes nouvelles de ces anciens heureux de ces instants de mémoire ! Le plus ancien, Alexandre, était enfant aux Pressoirs en 1970. Il parle de ces années comme des moments de joie inoubliable. Comme il doit aller à Marseille, il m'a assuré qu'il ferait l'impossible pour rencontrer la Directrice des Pressoirs d'alors, aujourd'hui dans une maison de retraite des sœurs salésiennes : sœur Colette Louvieaux.

Jean-Pierre Jung

 
vue_accueil_brandons

 

 

Les Brandons
11, rue du Peintre Sisley
77250 Moret-sur-Loing

Tél. : 01 60 70 60 43
Fax : 01 60 70 60 44

 

RocketTheme Joomla Templates